Make your own free website on Tripod.com

 

יי״פֿ״צײַט׳

la brève de Yiddish France

 

Mai 2005 (Nissan/Iyyar 5765) n°2

 

 

 

Edito

 

Un peu plus amer qu'en avril, j'écris ces lignes avec un réel goût de déception.

Déception car, vous l'aurez remarqué, Yiddish France a du changer d'adresse et que je ne compte plus mes heures à recomposer avec mes dossiers, à remettre en ligne, à tenter de référencer à nouveau ce qui était la petite notoriété acquise par Yiddish France.

Déception encore dans mes appels répétés à la maison du yiddish à Paris, la MEDEM, qui visiblement se bouche les oreilles à toutes propositions et qui ne partage du yiddish, du monde yiddish, qu'un folklore à l'orientation avouée. Dans Koheleth (l'Ecclésiaste), ne dit-on pas : "havel, havalim, hakol havel" vanité des vanités, tout est vanité ? Enfin qu'importe. J'ai décidé de donner du temps et de l'effort pour que ce site soit à peu près correct, je n'exige pas qu'on partage mes idéaux, plus que mes idées, pour le yiddish mais malheureusement je me sens un peu seul.

En effet, Yiddish France c'est votre espace, mes chers internautes, mes fidèles lecteurs, mais ça reste un peu le site de Benny. Certains diraient un peu trop et je ne les contesterai pas. Trop de travail, trop d'entretien, Yiddish France me pèse un peu. Je n'arrive jamais à clôturer les leçons à temps. Et c'est encore une déception que vous devez, certainement, partager.

 

Pourtant, je ne suis pas quelqu'un de pessimiste. J'estime que mon travail sur Yiddish France, s'il peut vous apporter quelques notions de culture, d'histoire, de yiddish ; c'est déjà gagné. C'est d'ores et déjà gagné et j'en suis ravi. Yiddish France c'est à vrai dire un triple projet. Tout d'abord, c'est un espace internet, gratuit, qui dispense des leçons. Ensuite, c'est une encyclopédie (encore fort réduite, j'en conviens) de la culture yiddish. Au final, c'est un embryon d'association pour concevoir, selon mes desseins, une université populaire du yiddish et une structure de recherche et d'études universitaires du yiddish, comme cela existe outre-atlantique. Ainsi, si vous voulez participer à Yiddish France, il n'est pas nécessaire que vous sachiez le yiddish vu que je m'en vais vous l'apprendre. Vous êtes littéraire, scientifique, religieux, ne trouvez-vous pas que mes pages : culture, art, société, religion auraient besoin de vos lumières ? Et si vous n'êtes rien de tout cela, vous pouvez toujours militer pour qu'une structure associative se fonde dans votre région, dans votre ville, dans votre lycée, dans votre université. Internet nous offre la possibilité de nouer des contacts et d'échanger du savoir, rien ne nous empêche de profiter de cela.

 

Et je souhaite que vous en profitiez largement.

 

Benny, der web'balbous.

 

Informations de Yiddish France

- A venir

Leçon 5 débutant (moi de mai)

- Vie du site

Travail sur les problèmes de liens signalés.

Suppression de la page statistique (remplacée par la page : Plan du site) et compression des images pour écrire en yiddish sur votre traitement de texte (manque de place oblige)

La leçon 4 est en ligne

Le forum a désormais un portail !

 

 

 

Le site

www.yiddishfrance.fr.st

Le groupe

fr.groups.yahoo.com/group/Cercle_Yiddish/

Le forum

yiddishfrance.forumactif.com

Contactez le webmaster par e-mail ou sur MSN messenger

qatgedim@hotmail.com

 

 

Ce site est soumis aux règles régissant la propriété intellectuelle

www.yiddishfrance.fr.st©